Selon Scott Witthoft et Scott Doorley du d.School de l’université de Stanford, ajouter des surfaces de travail verticales qui s’effacent à sec encourage les salariés à « travailler à voix haute », à collaborer et à partager des idées.