Les mégadonnées (ou « Big Data ») affectent tous les domaines de la vie, y compris notre capacité à prévoir la météorologie, indique Shannon Morsello, Docteur et responsable de gestion chez Syngenta, une société de phytotechnie.