Pour la seconde fois en trois ans, Glen Raven Custom Fabrics et Sunbury Textile Mills se sont unis pour sonder la prochaine génération de designers textiles. Dans le cadre du concours, les deux entreprises ont demandé aux étudiants du programme de design textile de la Philadelphia University d’imaginer l’avenir des tissus Sunbrella®.

« Ce qui est génial, dans ce partenariat avec Sunbury et l’université, c’est que nous entrons en contact avec un groupe d’étudiants aux perspectives complètement nouvelles », explique Tracy Greene, directrice du style et du design à Glen Raven Custom Fabrics. « C’est intéressant, car ils revisitent nos matériaux; les étudiants peuvent concevoir et tisser leur tissu pour créer une œuvre d’art plutôt que de simplement créer un design s’adressant à un marché commercial donné. Nous sommes là pour aider les étudiants à apprendre, mais il faut dire qu’ils nous apprennent et nous inspirent beaucoup. »

Le concours, qui a été lancé en 2014, est rapidement devenu un moyen, pour Glen Raven, de tisser des liens avec des employés potentiels. Emily Weiss, qui a remporté la deuxième position en design textile novateur pour sa palette de bleus et de verts adaptée aux maisons sur la plage, est devenue stagiaire à Glen Raven Custom Fabrics. Elle a ensuite été engagée dans l’équipe de design.

« C’est formidable d’être, cette fois, de l’autre côté de la table », dit Emily. « Je sais, d’expérience, qu’il faut mettre beaucoup d’efforts dans ce projet. Mon travail acharné a, d’ailleurs, été bien récompensé. Je suis très heureuse de faire partie de l’équipe de design de Sunbrella. Je n’aurais jamais cru me rendre jusque-là. Mon meilleur conseil, pour les étudiants, serait de sortir de leur zone de confort et de prendre des risques. »

Cette année, l’étudiante de cycle supérieur Samantha Fletcher a remporté, à l’unanimité, la première place pour son approche novatrice mettant en vedette du fil de PVC fondu.

« J’aime jouer avec les matériaux, voir au-delà du fil et le transformer de manière vraiment unique », explique Samantha, dont le design rappelant la dentelle reposait sur le concept de la mémoire collective. « Je suis flattée d’avoir remporté la première place à ce concours. C’est le genre de travail qui me passionne. »

Parmi les juges de l’industrie se trouvaient Andy Kahnke, directeur du commerce et des ventes au détail de DEDON, Inc.; Liora Manne, designer et propriétaire de Lamontage/Liora Manne; Tracy Greene, directrice du style et du design à Glen Raven; Kathy Remsa, designer principale à Sunbury; et Patricia Hoffman, directrice des initiatives d’entreprise et du commerce électronique à Thibaut.

« Le design de Samantha répondait de façon inventive aux propriétés inhérentes du fil Sunbrella », fait valoir Patricia Hoffman. « C’est visuellement riche et intéressant et son histoire sur la mémoire collective m’a incitée à repenser le tissu et à le voir sous un tout nouveau jour. Son design m’a amenée à me demander comment je pouvais aller au-delà de ce qui a déjà été fait en créant des tissus qui seront utilisés dans la vraie vie. »

La deuxième place a été remportée par l’étudiante de cycle supérieur Valerie Gibbins pour son design influencé par l’art de rue. Jessica Newman, étudiante de cycle moyen, a mérité la troisième place pour son design inspiré des cellules osseuses. Une mention d’honneur a été remise à Becky Flax, à Nyasha Chivaura et à Yi-Chun Liu pour l’utilisation novatrice de matériaux prédisant l’avenir des tissus Sunbrella.

« C’est très agréable de bénéficier d’une telle reconnaissance, surtout de la part de juges provenant de l’industrie », s’enthousiasme Valerie Gibbins, qui a repoussé la remise de sa thèse de maîtrise en design industriel pour étudier le design textile. « J’ai cousu toute ma vie, mais ce n’est que l’an dernier que je me suis vraiment plongée dans le design textile. Je veux combiner mon intérêt pour le design industriel et ma passion pour les textiles. Ma deuxième position à ce concours m’encourage dans cette voie. »

Jessica Newman espère que sa troisième place lui permettra de continuer à poursuivre son rêve de développer des produits pour les vêtements de sport.

« Je suis très surprise et honorée de ma troisième position, exprime Jessica. J’ai fait beaucoup d’expérimentations avec les fils de PVC pour obtenir mon résultat final. Je suis fascinée par la manière dont la technologie peut transformer les produits que nous utilisons chaque jour. J’ai trouvé ce projet très amusant. »

Les designs des étudiants étaient jugés selon de nombreux critères : couleurs, motifs, échelle, créativité des matériaux utilisés, traits bien réalisés, exécution technique, utilisation finale appropriée, originalité et innovation.

« J’aime les conceptions qui poussent les gens à penser plus loin, les designs qu’on peut difficilement qualifier de beaux ou de laids », explique Andy Kahnke. « Quand je réagis fortement à quelque chose, cela signifie souvent que cette chose me parle, et j’apprécie ce qui est inattendu. Ce que j’ai le plus aimé, dans mon rôle de juge pour ce concours, c’est le souci du détail, le niveau de précision et les variations dans l’interprétation du défi. »

Les gagnants ont été annoncés le 10 mai à la Philadelphia University, où leur projet a été affiché.

« J’aime la façon dont les étudiants ont exploré le matériau », dit Liora Manne. « La créativité dont ils ont fait preuve est inspirante. J’ai été tout particulièrement attirée par les différents traitements qu’ils ont fait subir aux fils pour créer de nouvelles textures, de la transparence et des détails complexes. Ils ont vraiment laissé aller leur imagination dans ce projet. J’ai beaucoup aimé discuter avec eux de leurs designs. »

Kathy Remsa, qui a été juge pour Sunbury, garde un bon souvenir de la Philadelphia University, où elle a fait sa maîtrise il y a 15 ans.

« Mes années passées à la Philadelphia University m’ont été très utiles », relate Kathy. « En tant qu’ancienne élève, je veux redonner à ma communauté et aider à l’avancement de la nouvelle génération de designers textiles. C’est une excellente occasion pour Glen Raven comme pour nous de rencontrer les étudiants et de leur donner des conseils utiles pour leur carrière. »

Fidèle à sa tradition de recruter des participants du concours, Glen Raven engagera Nyasha Chivaura, qui a reçu une mention d’honneur, comme stagiaire pour l’été.

« Emily et Nyasha représentent d’excellentes histoires à succès et illustrent bien comment nous mettons nos étudiants en contact avec les chefs de file de l’industrie », explique Marcia Weiss, directrice du Fashion and Textiles Futures Center de la Philadelphia University (notez qu’elle n’a aucun lien de parenté avec Emily Weiss). « En recrutant des juges au sein de l’industrie, nous élargissons le réseau de contacts de nos étudiants. Nous ne pourrions être plus heureux de ce partenariat et sommes très fiers des étudiants talentueux que nous formons. »