La nature tire profit de tout. Au lieu de maximiser ses ressources (c’est-à-dire utiliser plus de ressources), la nature les optimise. Selon Anica Landreneau, de HOK, ce principe réduit le gaspillage et les coûts et peut s’appliquer à presque n’importe quelle pratique professionnelle ou personnelle.