Scott Witthoft et Scott Doorley du d.School de l’université de Stanford racontent l’histoire de William H. Whyte, précurseur des études comportementales dans les espaces urbains. Son travail l’a amené à cette conclusion qui semble évidente : les gens s’assoient là où ils trouvent de la place pour s’asseoir.